Le motocross ou moto-cross est un sport extrême motocycliste qui consiste à effectuer une course de vitesse sur un circuit tout-terrain fermé. Ayant vu le jour en 1924 en Angleterre, la discipline se fait rapidement connaître dans le monde entier. Mais connaissez-vous réellement tout ce qui concerne la pratique de ce sport de sensation ? Tour d’horizon de la pratique de motocross ainsi que de ce qui la différencie des autres sports motocyclistes !

Tout ce qu’il faut savoir sur le motocross


Comme pour tous les véhicules mis en circulation, conduire un motocross doit répondre à certaines obligations :

  • posséder un permis de conduire adapté ;
  • souscrire à une assurance moto à minima.

    En revanche, l’avantage avec ce type de deux-roues est le fait qu’il peut être conduit par des motards de tout âge. En France, par exemple, il est possible de pratiquer cette discipline dès l’âge de 6 ans. Par ailleurs, la cylindrée varie selon l’âge du conducteur :

  • 60 cm3 au maximum pour les enfants âgés de 6 à 9 ans ;
  • 80 cm3 au maximum pour les enfants âgés de 9 à 14 ans ;
  • 125 cm3 au maximum pour les enfants âgés de 14 à 16 ans ;
  • toutes les cylindrées sont possibles dès l’âge de 16 ans.

    Concernant la pratique du motocross, elle exige l’adhésion à une association de motocross bénéficiant de l’agrément de la Fédération française des motocyclistes (FFM). Pratiquer ce sport implique également l’acquisition d’une licence de préférence auprès de son club, d’un permis moto pour un motocross de plus de 125 cm3 ainsi que d’un certificat d’aptitude aux sports motocyclistes pour un modèle de moins de 125 cm3.

    Tout comme les équipements de protection, l’entretien des pièces moto cross est primordial pour la sécurité du pilote.

    Bien assurer son motocross


    Comme pour tous les véhicules, le motocross doit être protégé par un contrat d’assurance. Au même titre qu’une assurance moto classique, l’assurance motocross est donc obligatoire. Il est effectivement indispensable de se protéger pour la pratique de cette discipline sportive, qu’il s’agisse d’un modèle de 60 cm3 ou d’un modèle de 125 cm3. A noter que cette assurance est automatiquement incluse avec la licence fournie lors de la souscription à un club de motocross. Ceci étant pour protéger les victimes des éventuels dommages que les coureurs sont susceptibles de provoquer.

    Toutefois, la responsabilité civile ne protège ni le pilote, ni sa motocross. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de compléter cette assurance motocross par une garantie corporelle supplémentaire auprès d’un club de motocross ou d’une compagnie d’assurances.

    Ce qui différencie un motocross d’une enduro


    Pour un œil aiguisé, il est très facile de faire la différence entre moto cross et enduro. Mais pour les autres, à première vue, ces deux modèles sont semblables. En fait, il suffit de regarder les équipements. En effet, une enduro est munie de clignotants, d’un phare, d’une plaque d’immatriculation et de feux arrière.

    Concernant l’utilisation, ces deux types de moto répondent à des utilisations bien distinctes qui impliquent des réglages également spécifiques. En termes de moteur, la pratique du motocross accentue plus l’accélération et la reprise contre la vitesse de pointe pour l’enduro. De ce fait, les motocross disposent de rapports de boîte de vitesse plus courts que les enduros. Rien que ça !

  • Derniers articles :

    Amateur de sensations fortes, vous aspirez à la pratique du deux-roues ? Ici, vous trouverez tout ce qu'il faut savoir ...
    Internet ne cessera donc de nous faciliter la vie. Simple et rapide, découvrez la meilleure méthode pour faire sa dema...
    Les amoureux de saucisson savent très bien ce qu’est une trancheuse à saucisson. Comme son nom l’indique, elle est...
    Si vous souhaitez vous munir d’un meilleur appareil pour mieux chauffer et cuire vos plats préférés, il n’y a rie...

    Sitram

    Reproduction des textes interdite sans autorisation